> Vous recherchez une conférence ou un atelier

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LES CONFERENCES

Histoire et Civilisation

Peindre en Angleterre du XVIe au XXe (HIS 21)

Conférencier : Monjou Christian

Date et heure : 6 conférences 1er et 3e lundis (du 30 janvier au 29 mai 2017) 16h -17h30

La Grande Bretagne apparaît probablement plus souvent comme un pays d’écrivains que de peintres. Pour la peinture, il n’y a apparemment pas d’identification possible entre une révolution esthétique majeure et les Iles Britanniques. Comme dans le "jardin anglais," il s’agira donc de points de vue plus que d’une thèse, d’une promenade, plus que d’une étude.

· Des miniaturistes élisabéthains aux "grands étrangers"

La miniature est l’aspect le plus original de la peinture à l’époque d’Elisabeth Ire. Mais on évoquera la contribution des "grands étrangers," Rubens et Van Dyck, au développement de l’image en Angleterre

· William Hogarth et la quête d’une peinture nationale

Hogarth a incarné une école anglaise de peinture face à l’influence envahissante de l’Italie ou de la France et en dialogue avec les Pays-Bas. 

· Le portrait au XVIIIe siècle

Le portrait est le genre majeur de la création picturale du XVIIIe siècle britannique et l donne à voir le passage d’une élite à une autre.  

· De la peinture de paysage

Toujours la confrontation Constable /Turner, mais aussi les aquarellistes et la prise en compte de la naissance d’un paysage industriel et urbain.

· Les Préraphaélites

Même les anglophilies culturelles les plus fortes regimbent parfois devant ce moment spécifique, excentrique - diront certains - de la peinture anglaise.

· Le XXe siècle

Des "marginaux," Lowry et Spencer, aux grands contemporains de l’Ecole de Londres : Bacon et Freud, en passant par l’impact des guerres : Nevinson et Nash.

 

 

 
L'Association Universitaire et Artistique de Neuilly organise des cycles de conférences culturelles et des ateliers d'Arts Plastiques

Le mot du président

La saison 2016-2017

 

Ce monde nous inquiète : la mondialisation exacerbe les tensions internationales ; les crises se succèdent, qui déstabilisent les économies ; le terrorisme fracture nos sociétés et nos cultures, il enflamme les communautarismes, ébranle nos convictions d’ouverture et de fraternité.

Comment vivre ces bouleversements ? Á quels repères se fier pour comprendre les séismes de notre monde, la précarité de notre époque ? Comment apprendre à décrypter notre actualité, quand à force d’images et de mots, notre information devient abstraite. Comment dépasser la sidération en laissant place à la réflexion et retrouver confiance en notre devenir ?

Dans ce travail de réflexion, nous pouvons compter sur une alliée précieuse et indéfectible : notre culture. Puissante arme pour lutter contre l’ignorance, la xénophobie, la peur. La culture qui restera le plus bel héritage à offrir à nos enfants, à nos petits-enfants.

Toutes ces préoccupations nous ont guidés lors de l’élaboration du programme de cette saison. Mais aussi et avec la même attention, le souci du divertissement et de l’amitié : il faut poursuivre ses rêves !